OOPS. Your Flash player is missing or outdated.Click here to update your player so you can see this content.
 
VII° congrès général du CMA
Le VII° congrès du CMA à Agadir Le Bureau Mondial (BM) du Congrès Mondial Amazigh (CMA) informe l’ensemble des organisations membres du CMA ainsi que l’opinion publique que le 7ème congrès du CMA, aura lieu du 24 au 26 juillet 2015 à Agadir, au Maroc. Après Tafira dans l’Archipel Canarien en 1997, Nador dans la région du Rif en 2005, Meknès dans l’Atlas en 2008, Djerba en Tunisie en 2011, c’est au tour de la capitale du Souss d’accueillir ce 7ème rendez-vous international des Amazighs en terre amazighe. Rappelons que ce congrès devait initialement se tenir en Libye mais il n’a pas pu avoir lieu dans ce pays à cause de la situation de guerre civile entre différents groupes islamistes pour le contrôle du pouvoir. L’Algérie est l’autre pays de Tamazgha fermé arbitrairement au CMA par les autorités algériennes, en violation flagrante du droit de réunion pourtant inscrit dans la Constitution algérienne et dans le droit international. Pour ce 7ème grand rassemblement international des Amazighs, le CMA attend une large participation de tous les pays de Tamazgha et de la diaspora et souhaite que ce congrès soit une opportunité de rassemblement des Amazighs, de réflexion et d’échanges fructueux en vue de relever les nombreux défis auxquels est confrontée la cause amazighe. Les peuples amis, les ONG ainsi que les instances internationales sont également invités au congrès d’Agadir. Le CMA félicite et remercie l’association AFRAK-Masst pour le soutien actif qu’elle apporte à l’organisation de ce congrès à Agadir. Le programme ainsi que les modalités de participation au congrès du CMA seront publiés très prochainement. Paris, 8/05/2965 – 20/05/2015 P/Le Bureau Mondial du CMA Le Président Khalid Zerrari
 
Le Mzab en danger
Algérie : agressions criminelles contre les Mozabites Une nouvelle fois les populations amazighes Mozabites de la vallée du Mzab en Algérie, subissent en ce début du mois de juillet 2015 des attaques massives et d’une rare violence qui ont fait une trentaine de morts et plusieurs dizaines de blessés, dont un grand nombre gravement atteints, d’après de nombreux médias. La communauté Mozabite avait déjà subi au cours de l’année 2013, de graves violences de la part de la communauté arabe Chaamba, avec la complicité des autorités sécuritaires algériennes. Des dizaines de maisons et de véhicules ont été saccagés ou incendiés, des tombes et des mausolées mozabites millénaires ont été profanés. Depuis le 7 juillet, des bandes criminelles armées sèment la terreur parmi les populations Mozabites, sous les yeux des corps de police et de gendarmerie qui n’interviennent que pour protéger la population arabe et réprimer les Mozabites. Alors que ces agressions contre les Mozabites durent depuis plus de deux années, le gouvernement algérien n’a pris aucune mesure sérieuse susceptible d’arrêter les agresseurs et de protéger efficacement les populations Mozabites connues pour leur éducation et comportement pacifiques. Les Mozabites forment une communauté autochtone Amazighe et musulmane de rite Ibadite, alors que l’Algérie officielle se définit comme «arabe» et «islamique de rite Malékite», un rite dont se réclament tous les mouvements terroristes islamistes dans le monde. Le Congrès Mondial Amazigh qui avait déjà exprimé sa plus vive indignation face aux crimes commis contre les Mozabites dans le passé, réitère sa ferme condamnation de ces crimes gravissimes qui s’apparentent à un début de génocide. Le CMA accuse les autorités algériennes de complicité dans ces graves violences qui ont endeuillé des centaines de familles et qui risquent d’embraser toute la région, voire toute l’Algérie. Le CMA craint sérieusement que ces derniers événements ne constituent le début d’une opération de nettoyage ethnique et religieux. Par conséquent, nous alertons expressément une nouvelle fois la communauté internationale sur la situation dramatique dans laquelle se trouvent les Mozabites. Le CMA demande solennellement aux instances internationales et particulièrement à l’ONU, la protection du peuple Mozabite contre les atteintes persistantes à sa sécurité physique et contre la destruction systématique de ses biens et de sa culture. Le CMA adresse ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et assure les populations Mozabites, de sa sympathie, de son soutien indéfectible et de sa solidarité. Paris, le 27/06/2965 – 09/07/2015 Pour le Bureau Mondial du CMA Khalid Zerrari, président
 
VII° congrès général du CMA
VII° congrès général du CMA Agadir (Maroc), 24 – 26 juillet 2015 Azul fellawen/t, La date 7ème congrès général du CMA approche à grands pas ! Un grand nombre d’associations et de délégué(e)s amazigh(e)s de toutes les régions du Maroc, d’Algérie, de Libye, de Tunisie, de l’Archipel Canarien, de Siwa, du pays Touareg et de la diaspora, ont déjà confirmé leur participation. Les représentants des peuples amis, des organisations internationales et des ONG ont également donné la confirmation de leur présence au congrès d’Agadir. Pour des raisons d’organisation, le Bureau du CMA et le comité d’organisation du congrès d’Agadir appellent les associations qui n’ont pas encore envoyé les noms de leurs délégué(e)s, à le faire dans les plus brefs délais. Nous informons tous les participant(e)s que la séance inaugurale du congrès aura lieu le 24 juillet à 15h à la salle des conférences de la Municipalité d’Agadir située dans le centre-ville d’Agadir. Pour tout contact : • CMA : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir , tel : 00212-(0)661628383 • Association Afrak : 00212 - (0)661698474 Nous comptons sur la contribution de chacun(e) pour faciliter la tâche des organisateurs et faire réussir le congrès. Tamazight, tilelli, uddur, taghdemt, izerfan, awal, akal, tamurt, ayla agmawan, idles, izerfan n tmettut, tameddanit, afraniman, tagadda, tugdut, Tamazgha wer tilisa. Tamazight, liberté, dignité, justice, droits humains, langue, terre, territoire, ressources naturelles, culture, laicité, droits de la femme, fédéralisme, autodétermination, égalité, démocratie, Tamazgha sans frontières. Paris, 3/06/2965 – 15/06/2015 P/Le bureau du CMA Khalid Zerrari, Président
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 4 sur 91